Archives de catégorie : Responsabilité médicale

La victime d’un accident médical fautif ou non, est trop souvent seule face aux assurances des médecins. Connaitre ses droits, et s’informer est la première démarche.

Cette rubrique s’adresse à toutes les victimes d’accident médical, faute médicale, aléa thérapeutique, accident iatrogène, accident thérapeutique qui souhaitent s’informer sur leurs droits à réparation.

Distilbène : le laboratoire UCB PHARMA perd son pourvoi en cassation incident, l’infertilité de la victime est due à l’exposition au Distilbène in utero

La 2ème chambre civile de la Cour de cassation a rendu un arrêt le 8 juin 2017 au sujet des conséquences de la prise de distilbène pendant la grossesse sur la fertilité du bébé devenue femme.

Continuer la lecture

Loi santé et loi fin de vie : Nouveautés.

loi_sante_2015_8

La loi de modernisation de notre système de santé n°2016-41 du 26 janvier 2016 et celles créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie n°2016-87 du 2 février 2016 apportent des nouveautés pour les victimes en dommage corporel.

Levée du secret médical en faveur du partenaire de pacs et du concubin, droit à être sédaté en fin de vie, l’action de groupe en dommage corporel, droit à l’oubli de certaines maladies : Continuer la lecture

Victime d’un Dommage Corporel ?

72852943

Victime d’accident avocat Nice

 

Les Bons réflexes à avoir 

-1-

Réunissez et conservez tous les documents concernant votre accident : Ordonnances, radios, examens médicaux, arrêts de travail, frais d’aide à domicile, factures, prenez des photos de vos blessures au fur et à mesure de leur évolution …

-2-

Contactez un médecin conseil pour vous assister au cours de l’expertise médicale qui va avoir lieu (voir dans la rubrique médecine médico-légale ou bien consulter les associations de médecins-conseils spécialisés dans l’assistance des victimes)

-3-

Ne signez aucun accord sans avoir pris préalablement conseil

-4-

Déclarez votre accident à toutes vos assurances (responsabilité civile, perte d’autonomie, assurances décès invalidité liées à vos contrats de crédit), et également à votre caisse de sécurité sociale.