Un retard de prise en charge dans le cadre d’un traitement par chimiothérapie a entrainé le décès de la victime que les experts imputent 45% à la faute médicale. Les héritiers ont intenté un recours et obtiennent une indemnisation d’un montant de 77000€ dont 5000€ pour préjudice autonome du défaut d’information.

CA D’AIX EN PROVENCE FEVRIER 2020